COVID 19 AU TOGO:LES JEUNES REFLECHISSENT SUR LES OPPORTUNITES DU NUMERIQUE A KARA

Un atelier de formation sur les opportunités du numérique pour les jeunes à l’épreuve de la COVID 19 s’est tenu, le jeudi juillet 16 à Kara.

Organisée par le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) en collaboration avec le ministère en charge du Développement à la Base de l’Artisanat et de l’Emploi des Jeunes, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus, cette rencontre a réuni 50 jeunes issus de toutes les régions économiques du Togo.

L’objectif de l’atelier est de promouvoir l’accès des jeunes aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour surmonter la pandémie de Coronavirus (Covid- 19). Il s’est agi, de faire découvrir aux jeunes les opportunités du numérique et d’identifier les différentes actions que la jeunesse peut mener pour pallier les impacts du coronavirus. Il a été aussi question d’outiller les participants sur les stratégies de communication sur la riposte à la Covid-19.

Les participants ont planché sur plusieurs thématiques, entre autres, les impacts socioéconomiques de la Covid-19 au Togo ; les opportunités du numérique chez les jeunes à l’épreuve de la Covid-19. Il y a eu aussi un panel d’échanges d’expériences des jeunes sur « Impacts de la Covid-19, initiatives de ripostes et alternatives en faveur de la résilience des communautés ».

Pour matérialiser la contribution de la jeunesse dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, le conseil avec l’appui de l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité publique (ANASAP) a offert des dispositifs de lave-mains à la commune Kozah 1.

Le représentant du préfet de la Kozah, M. Dove Benoit-Joseph et celui du ministre en charge de l’Emploi des jeunes, Aguigah Jean-Désiré ont félicité le CNJ pour cette initiative qui vient en appui aux efforts du gouvernement dans la lutte contre la pandémie de coronavirus et surtout aux stratégies de relance des activités socio-économiques dans le pays. « La jeunesse domine la population togolaise, elle est plus impactée par la maladie à coronavirus », a souligné

M. Aguigah tout invitant les participants à partager les atouts de cette formation une fois de retour dans leurs régions respectives avec leurs pairs qui n’ont pas pu faire le déplacement.

Pour le président du CNJ, Régis Batchassi, les effets de la pandémie sur la vie socioéconomique nécessite des alternatives et le numérique constitue un atout majeur que les jeunes doivent exploiter. Il a saisi l’occasion pour témoigner sa gratitude au gouvernement qui œuvre au quotidien dans cette lutte contre la pandémie et surtout pour l’insertion professionnelle des jeunes.

BH/TGB