Interview de Mlle M’BANDI Préname, Attachée de directions à SOCAR TOGO (Assureur-Conseil)

Etre l’intermédiaire parfait entre l’assureur et l’assuré. Permettre à l’assuré de bien choisir sa compagnie en amont et en aval pour rentrer dans ses droits, SOCAR TOGO sait s’y prendre. L’entreprise basée à Lomé fait de la qualité de ses services, un crédo. Et ce n’est pas une affirmation car le professionnalisme qui entoure ses prestations est reconnue et primé. On en veut pour preuve la récente distinction de SOCAR TOGO au gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Togo.

Votre site d’information Lomebougeinfo  a échangé avec Mlle M’BANDI Préname, sur les différentes prestations de cette entreprise et la réalité qu’impose la pandémie actuelle.  Bonne lecture !

Nous savons que vous êtes actifs dans le secteur des Assurances et des Courtiers. Pouvez-vous nous présenter de façon précise vos différentes prestations ?

Tout d’abord, nous voudrions vous remercier pour avoir porté le choix sur SOCAR TOGO parmi une trentaine de courtiers sur le marché.

Pour revenir à votre question proprement dite, permettez nous de lever l’équivoque sur le métier du courtier en assurance et celui de l’Assureur.

Le courtier ou le conseil en assurance, est un intermédiaire entre l’assureur et l’assuré.

L’assureur, c’est la compagnie qui promet d’indemniser le client si le risque se réalisait et si la garantie est acquise.

SOCAR TOGO exerce trois missions principales :

–         L’identification des risques liés à l’activité de l’assurable suivi du choix de la compagnie suivant le rapport qualité/prix

–         La gestion du  portefeuille d’assurance.

 SOCAR gère le portefeuille en rendant compte au mandant et effectue toute les modifications en cours d’exécution du contrat qu’il reçoit des clients

–         En cas de réalisation du sinistre ou accidents, SOCAR reçoit la déclaration du client et la répercute à l’assureur. Nous suivons l’évolution du dossier sinistre et suivant les cas nous recevons les chèques d’indemnisation que nous tenons au client.

En 2019, vous avez eu la palme d’Or de l’entreprise la plus innovante du secteur de Conseil en Assurance. Quelles sont vos forces ?

Vous les journalistes vous maitrisez mieux l’adage qui dit que ‘’les moutons marchent ensemble mais n’ont pas le même prix’’. Ce dicton se justifie dans notre domaine parce que parmi les courtiers il y a les meilleurs et parmi les meilleurs il y a un premier: SOCAR TOGO.

Notre spécificité est connue de tous nos clients. Entre autres, Nous rédigeons des notes explicatives plus accessibles si bien que nos interlocuteurs dans les sociétés maitrisent le b.a.-ba des assurances. En gros nous rendons d’autres services à nos clients que les autres ne font pas.

Quelles sont ces autres services en question?

La liste n’est pas exhaustive. C’est le lieu d’exhorter tous les assurables à passer par l’intermédiaire de SOCAR d’abord pour bénéficier de ces avantages.

 Quel est le rôle d’une entreprise de Conseils?

Un Conseil en général est celui qui donne des conseils moyennant rémunération et qui tient  une facture à son mandant. Mais le courtier d’assurance a un rôle spécifique. Le courtier explique les contours du contrat et assiste le client dans l’exécution du contrat et dans le règlement du sinistre. Contrairement aux autres Conseils,  Le conseil en assurance ne tient pas de  factures supplémentaires à ses clients car sa rémunération est déjà comprise dans la structure de la prime que l’assuré paie à l’assureur.  Il faut surtout préciser que si l’assuré se présente au guichet de l’assureur ou s’il passe par l’intermédiaire du courtier, il paiera la même prime.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez de façon générale et celles liées au contexte togolais ?

Nous vous remercions pour cette question. Les difficultés rencontrées par le courtier sont énormes :

–   La méconnaissance des assurances par la majorité des assurables ainsi que le rôle du courtier. Quand nous nous présentons chez un assurable nous vendons d’abord l’assurance et ensuite le courtage compte tenu du rôle avantageux préalablement présenté.

–         Le nombre de courtiers agrées pour le petit marché togolais

–         L’existence des coups bas entre les courtiers

–         La concurrence de certaines compagnies d’assurances

–         L’exigüité du marché togolais

Il faut noter qu’à part l’exigüité du marché togolais, les autres difficultés sont rencontrées sur tous les marchés en Afrique.

5-    En pleine pandémie du coronavirus, avez-vous de nouvelles missions ?

Qu’en est-il de la prise en charge ou non des personnes atteintes et préalablement assurées.

D’abord, nous voudrions remercier le Président de la république Togolaise, Son excellence M. FAURE ESSOZIMNA GNASSINGBE et son gouvernement qui dès le début de la pandémie n’ont ménagé aucun effort pour mettre toutes les structures en place pour prendre en charge toutes les personnes infectées par la COVID19. Nous saisissons également cette occasion pour présenter aux familles de nos compatriotes qui ont disparu des suites de cette maladie et souhaitons un prompt rétablissement à ceux qui sont toujours infectés.

Les assureurs togolais sont liés par le Code CIMA qui est le code africains des assurances. Avec l’avènement de cette pandémie, nous avons adressé à tous les assureurs de la place une correspondance pour avoir leur opinion vis-à-vis de la prise en charge de la maladie. Les avis sont partagés, certaines compagnies ne distinguent pas suivant que l’assuré est décédé des suites de la maladie ou non. D’autres attendent la réaction de leurs réassureurs. Seul SOCAR peut diriger convenablement les assurables vers les compagnies qui acceptent de prendre en charge les décès liés au COVID19.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez nous contacter au 22 22 81 65, 90 04 55 58, 98 05 02 15 ou écrivez nous sur notre Mail socartg@yahoo.fr

SOCAR
Assureur Conseil
TEL: 22 22 81 65
LOME – TOGO