Ikpaledou, une association dédiée à l’écotourisme et l’éducation

Cela fait donc 13 ans que l’association Ikpaledou travaille sur le terrain . Elle est active dans l’accueil des volontaires étrangers chaque année. Grâce à cette activité, des volets comme l’éducation ont été pris en compte. Des élèves ont été soutenus dans le milieu scolaire afin de mieux s’exprimer en français.

Ikpaledou s’est beaucoup plus attardée sur l’éducation.« Nous avons développé beaucoup de projets sur l’éducation. Il s’agit principalement d’un appui éducatif un peu particulier.Nos volontaires apprennent le français aux élèves du cours primaires afin de les aider à s’améliorer. Nous avons eu à distribuer des kits scolaires dans beaucoup de villes », nous confie KENKOU Kossi Fofo, président fondateur de l’ONG Ikpaledou Club d’Entraide (ICE).

Au cours d’un entretien exclusif accordé à Lomébougeinfo, il explique que les difficultés existent bel et bien dans le déroulement des activités. Mais il a fallu des personnes de bonne volonté pour apporter leurs soutiens de diverses manières à l’association. Néanmoins, l’association trouve des fonds dans la restauration, la préparation de mets aux volontaires et d’autres soutiens d’associations internationales.

KENKOU Kossi Fofo reconnait l’impact de la crise actuelle. Le coronavirus a certes fait baisser les activités mais il ne désespère pas. « Nous faisons nos activités avec les volontaires. Tout est bloqué. La fermeture des frontières a fait que tout a été arrêté. Depuis décembre dernier, nous n’avons pas encore accueilli de volontaires. Nous attendons juste la réouverture des frontières », explique-t-il.

Le président a saisi cette occasion pour exhorter les uns et les autres au respect des mesures barrières. Pour lui, le covid-19 est une réalité mais tout le monde n’a pas aussi les moyens de manger à sa fin. D’où la nécessité de soutenir les plus vulnérables. L’association a d’ailleurs fait aussi don de kits alimentaires aux populations de Légbassito quelques semaines plus tôt.

B/A