Définition de la fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection potentiellement mortelle causée par la bactérie Salmonella typhi.

Elle se transmet généralement par l’absorption d’eau ou d’aliments contaminés.

Ses principaux symptômes sont les suivants: fièvre prolongée, fatigue, maux de tête, nausées, douleurs abdominales et troubles du transit (constipation ou diarrhée). Une éruption cutanée peut survenir chez certains patients. Les cas graves peuvent entraîner de sérieuses complications, voire le décès.

La fièvre typhoïde peut être traitée au moyen d’antibiotiques mais la progression de la résistance à différents types d’antibiotiques rend le traitement plus complexe.

Même après la disparition des symptômes, les sujets peuvent demeurer porteurs de la bactérie responsable de la typhoïde et, par conséquent, la transmettre par voie fécale.

On estime que, chaque année, la typhoïde touche entre 11 et 20 millions de personnes et qu’elle entraîne 128 000 à 161 000 décès. Les communautés pauvres et les groupes vulnérables, notamment les enfants, sont les plus exposés.

Comment puis-je me protéger contre la fièvre typhoïde?

La fièvre typhoïde est très répandue dans les endroits où l’eau potable et l’assainissement font défaut. L’accès à l’eau potable et à des moyens d’assainissement adéquats, l’éducation sanitaire, le respect des bonnes pratiques d’hygiène chez les personnes qui manipulent des aliments et la vaccination sont autant de moyens efficaces de lutter contre la fièvre typhoïde.

Les vaccins suivants sont utilisés depuis de nombreuses années pour prévenir la typhoïde:

  • un vaccin injectable fabriqué à partir de l’antigène purifié, pour les sujets de plus de 2 ans;
  • un vaccin oral vivant atténué, sous forme de capsule, pour les sujets de plus de 5 ans.

Ces vaccins ne confèrent pas une immunité de longue durée et ne sont pas homologués pour les enfants de moins de 2 ans.

En décembre 2017, l’OMS a présélectionné le premier vaccin conjugué contre la typhoïde. Ce nouveau vaccin confère une immunité de plus longue durée que les anciens vaccins, nécessite moins de doses et peut être administré à partir de l’âge de 6 mois.

Ce vaccin sera destiné en priorité aux pays les plus touchés par la fièvre typhoïde, ce qui contribuera à réduire l’utilisation d’antibiotiques et ainsi, à ralentir la progression de la résistance du bacille Salmonella typhi