Kara ; L’ANPC A CELEBRE LA JOURNEE MONDIALE DE LA PROTECTION CIVILE

L’Agence Nationale de la Protection Civile section de la Kara a célébré, le jeudi 19 mars à son siège à Kara, les manifestations devant marquer la Journée mondiale de la protection civile commémorée chaque 1er mars par les organisations internationales de la protection civile.

Cette manifestation s’était déroulée en présence des agents de l’agence de la protection civile de la Kara, des membres de la société civile ainsi que des représentants du corps des sapeurs pompiers.

On notait aussi la présence du directeur régional de l’ANPC direction nord, Egbohou

Bleza et du commandant par intérim de la 3è compagnie du corps des sapeurs-pompiers de Kara, Lieutenant Nabédé Djidjéwiyé.

Placée sous le thème « La protection civile pour secouriste dans chaque foyer », cette célébration vise à amener les agents de l’ANPC et les membres de la société civile à avoir des notions de base en matière de secourisme. Il s’agit de faire de la protection civile une proximité pour mieux protéger la population et du coût, réduire énormément les risques de survenu d’un évènement déplorable lié au réchauffement climatique.

Cette journée a été marquée par une formation sur les notions de base du secourisme, notamment, les gestes simple qui sauvent de vie humaine en cas de calamité. Les agents ont renforcé leur connaissance à travers différents modules tels que, la protection alerte, la victime qui s’étouffe, la victime inconsciente mais qui respire, la victime inconsciente et qui ne respire pas, la

victime soufflant d’un malaise et qui saigne abondement ainsi que les traumatismes. Ils se sont familiarisés sur les gestes qu’il faut poser en cas de séisme ou autre catastrophe.

Le directeur régional nord de l’ANPC, Egbohou Bleza a souligné que le thème retenu s’inscrit dans la droite ligne des actions du gouvernement qui a fait de la protection civile son cheval de bataille. Pour lui, la méconnaissance des petites gestes qui peuvent sauver des vies humaines a fait beaucoup de victime. Selon M. Egbohou Bleza, l’ANPC a jugé important d’organiser cette formation non seulement pour commémorer cette journée mais aussi pour inculquer les premières notions de secourisme à ses agents. Il a exprimé sa reconnaissance au gouvernement grâce à qui cette formation est possible. M. Bleza a exhorté les participants à faire tache d’huile aux enseignements. BAK/AAA