6 ème EDITION DES CHAMPIONNATS D’AFRIQUE DE CROSS-COUNTRY DU 6 AU 8 FEVRIER A LOME : UN PROTOCOLE D’ACCORD SIGNE POUR UNE MEILLEURE ORGANISATION

Un protocole d’accord relatif à l’organisation de la 6ème édition des championnats d’Afrique de Cross-Country prévu du 6 au 8 avril à Lomé, a été signé entre le ministre en charge des Sports, Katari Foli Bazi et le président de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA), Hamad Kalkaba Malboum le mardi 21 janvier à Lomé. C’était en présence du chef du gouvernement, Dr. Sélom Klassou et du président du Comité national olympique (CNO) du Togo, Kélani Bayor.

Au sortir de l’audience, M. Malboum a laissé entendre être allé solliciter l’appui du chef du gouvernement pour l’organisation de la 6ème édition du championnat d’Afrique du cross-country auTogo. Il a aussi mentionné avoir évoqué avec lui, des questions liées au conseil d’administration de laConfédération africaine d’athlétisme CAA.

La veille, M. Malboum a dit avoir également échangé avec le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé pour lui demander le soutien du Togo, afin qu’il joue un rôle plus accru dans la promotion de l’athlétisme africain et particulièrement togolais, grâce au Centre africain de développement de l’athlétisme implanté à Lomé. Il a par ailleurs indiqué que ce Centre d’entrainement au Togo peut permettre de détecter des talents dans les villages et écoles et qui pourront émerger pour hisser au plus haut niveau les couleurs nationales.

Après la signature de ce protocole d’accord, le président de la CAA et sa délégation, accompagné du ministre Foli Bazi ont animé une conférence de presse pour renseigner les professionnels des médias sur les raisons qui ont motivé le choix du Togo à abriter de cet événement ainsi que les avantages que le Togo y tirera dans cette organisation sportive d’envergure internationale.

Ce rendez-vous sportif biennal réservé aux meilleurs spécialistes d’Afrique de la discipline, permet de valoriser le patrimoine de paix à travers le sport et l’athlétisme en particulier.

Au pays hôte (le Togo), cette compétition devra permettre sa promotion en l’inscrivant dans l’histoire de l’athlétisme continental et mondial. Elle permettra de soutenir l’image du Togo en démontrant ses capacités à pouvoir et à accueillir de grandes réunions et compétitions continentales et suscitera l’envie de la pratique de l’athlétisme. La tenue de ces championnats d’Afrique de cross-country devra aussi garantir une meilleure visibilité des activités de la Fédération togolaise d’athlétisme (FTA) et du Centre de développement de l’athlétisme africain de Lomé. La compétition permettra également aux athlètes du Togo de se mesurer à leurs homologues du continent et de préparer ainsi les échéances mondiales.

Le président de la CAA a expliqué que le cross-country est une des épreuves de l’athlétisme qui consiste en une course nature dans un parcours balisé, poursuivant que le terme cross-country signifie « à travers la campagne » et que le site retenu pour l’édition de Lomé est le club de Golf d’Agoè qui « convient parfaitement à l’épreuve et qui dispose déjà des obstacles naturels ». M. Kalkaba Malboum a indiqué que quatre courses sont programmées lors de ces championnats, notamment le 10 Km séniors hommes ; le 10 Km séniors dames ; le 8 Km juniors hommes et le 6 Km juniors dames. « Une compétition réservée aux jeunes cadets togolais est également prévue », a-t-il ajouté.

Selon le président de cette institution sportive internationale, cet évènement est une occasion pour le Togo de redynamiser l’athlétisme de façon générale et de hisser « très haut » l’athlète togolais lors des prochains classements des grands rendez-vous internationaux. « Le choix du Togo traduit la qualité de la politique sportive du président de la République, Faure Gnassingbé et de son gouvernement », a laissé entendre M. Karboum Karkaba. Il a exprimé sa reconnaissance au ministre Togolais en charge des Sport pour sa disponibilité tout au long de son séjour au Togo et pour lui avoir facilité les démarches administratives.

Le ministre en charge des Sports, Katari Foli Bazi a remercié le président de la CAA et partant, toute la confédération, pour le choix porté sur le Togo. Il a promis tout mettre en oeuvre pour l’organisation parfaite de cette compétition internationale. « Le Togo relèvera le défi de l’organisation de ce évènement international, en prenant toutes les dispositions pour sa réussite », a précisé le ministre.

AR/DHK