LANCEMENT DE LA 5ème EDITION DU CHAMPIONNAT DES JOUTES VERBALES FRANCOPHONES (JVF).

 Le représentant du Bureau Régional Afrique de l’Ouest (BRAO), Agossou Hounfo a lancé la 5ème édition du championnat des Joutes verbales francophones (JVF), le mercredi 22 janvier au cours d’une cérémonie organisée à l’institut français de Lomé.

Cette 5ème édition prévue du 29 janvier au 13 mars prochain est organisée par la branche togolaise de l’association Jeunesse unie pour une nouvelle Afrique (JUNA-Togo). Elle est placée sous le thème « Cré-Activons ensemble dans la paix et la diversité ». Cette compétition d’éloquence et de débat structuré au Togo, ouverte aux étudiants, a pour but de renforcer les compétences des jeunes en les emmenant à prendre des responsabilités, à comprendre la solidarité et à s’engager au respect des valeurs sociales et éthiques de paix, en vue de l’émergence d’une société francophone créative. Il s’agit également par ce concours d’art oratoire, de développer en ces jeunes, l’esprit d’équipe, la confiance en soi et des aptitudes décisives pour l’atteinte des objectifs de développement durable.

Les JVF sont en effet, une compétition interuniversitaire sous forme de débat parlementaire, un affrontement d’idée, un choc de mots au cours duquel, au travers des interventions, deux équipes de quatre débatteurs chacune se défient sur une thématique proposée. Elles constituent un tournoi où les équipes s’affrontent par paire, grimpant les étapes de la phase des éliminatoires et se défient lors d’un débat et d’une série de plaidoiries à la phase finale.

Le lancement de la 5ème édition des JVF est couplé de celle de la 2ème édition du Concours d’Eloquence Interscolaire dénommé « Graine d’Orateur » qui, permet quant à lui, d’assister, encourager et donner confiance en soi aux jeunes issus des collèges et lycées sur toute l’étendue du territoire national, à travers l’apprentissage des bases de la rhétorique. A terme, ce concours devra amener ces jeunes à proscrire chez eux l’autocensure qui les empêche de s’émanciper des représentations sociales ou des discriminations au sein de la société.

Le promoteur des JVF et de la « Graine d’Orateur » au Togo, président de la JUNA-Togo, Frédéric Mawupenkor Tsatsu a révélé que les JVF s’internationalisent cette année avec les premières olympiades du débat francophone dénommées les « Rencontres internationales d’éloquence et de débat francophone (RIDEF) » qui auront lieu du 17 au 20, avec la participation de huit pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, ainsi que la France. Il a précisé que les RIDEF se veulent un cadre d’échange et de transmission des valeurs telles que la compréhension mutuelle, le dialogue et la solidarité, devant permettre aux jeunes francophones d’appréhender les grands enjeux de développement dans le cadre du 50ème anniversaire de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Le représentant de la BRAO, Agossou Hounfo, en lançant cette 5ème édition, a promis le soutien de son institution pour la réussite de cette édition et exhorté les concurrents au fair-play.

« Quelle que soit l’issue de ces différents concours, dites-vous qu’il n’y aura, ni gagnant ni perdant.

Le seul vainqueur reste l’Afrique francophone », a-t-il rappelé.