L’Union des Français de L’Etranger : Encore plus d’avantages en 2020

L’Union des Français de l’Etranger a organisé samedi 11 janvier 2020, sa toute première rencontre de la nouvelle année.

 Plus de 50 membres, et potentiels adhérents se sont retrouvés à Lomé autour d’un petit déjeuner gourmand. Le Président a souhaité les vœux du Bureau à tous et a fixé les grandes lignes de l’année 2020 en terme d’action et d’événements.

Le leitmotiv de l’UFE est basé sur l’accueil, la convivialité et l’entraide quelque soit la nationalité et l’origine sociale. Pour cela, de plus en plus de partenariats sont signés avec les entreprises locales qui concèdent des tarifs préférentiels aux membres de l’UFE et leur font gagner en pouvoir d’achat. Egalement des événements inédits seront organisés en 2020,

L’Union des Français de l’Etranger est ouvert à tous les francophones et francophiles sans distinction aucune.

Pour preuve la toute première rencontre de l’année a connu la participation d’au moins 6 nationalités différentes (Togolais, Français, Belge, Allemand, Italien, Malgache). Ce qui ne fait que conforter la vision d’union que prône ce réseau. 

Il est à noté que les membres du Bureau sont soit Togolais soit installer depuis des décennies dans notre pays et ont un amour immodéré du Togo. 

Pour rendre hommage au pays de leur cœur, un grand événement sera très prochainement organisé autour de l’œuvre de Paul Ayih par les membres de l’UFE.

L’UFE ne cache pas sa volonté de réseautage social et professionnel pour mettre en avant ses membres et leurs métiers, tous secteurs d’activité confondus. La pluralité des domaines d’activité devient ainsi une richesse pour l’UFE section Togo, mieux un atout majeur pour un développement durable. 

« Nous avons organisé ce samedi une première rencontre d’information pour expliquer nos partenariats existants et évoquer ceux que nous comptons signer très bientôt », nous confie, Eric Fouchard, le président de l’UFE qui lance un appel à tout le monde à rejoindre l’association. 

Pour lui, l’une des priorités de l’année est d’augmenter le nombre d’adhérents pour devenir plus grand, plus fort et pouvoir encore davantage aider chacun et chacune à se faire connaître et à faire connaître son métier. »

La rencontre  s’est déroulé chez ANNE-MARIE BOYER à la maison d’hôtes « Le Passager du Vent »