TOGO- 2020 : LE MOUVEMENT « JEUNE » SENSIBILISE LA POPULATION D’ASSOLI SUR LES ENJEUX ELECTORAUX .

Bafilo, Une délégation du mouvement Jeunesse engagée pour l’unité et une nation émergente (JEUNE), proche du parti Union pour la République (UNIR) a sensibilisé, le mardi 24 décembre à Bafilo, les populations d’Assoli sur les enjeux électoraux en cette période des préparatifs des élections présidentielles de 2020.

La rencontre entre dans le cadre de la tournée du bureau national dudit mouvement dans le but de partager avec les populations à la base les enjeux des élections présidentielles de 2020 et les fondamentaux qui doivent guider les actions des uns et des autres pour une victoire sans appel de leur candidat au premier tour du scrutin.

La délégation était conduite par le responsable du mouvement, Boukpézi Well-off qui s’est appesanti sur les réformes opérées par le gouvernement, le Plan National de Développement (PND), les programmes et projets de l’Etat, l’importance de l’entreprenariat aujourd’hui dans les communautés de base.

 Il a ouvert les yeux des jeunes sur de nombreuses opportunités qui s’offrent à eux dans leurs propres milieux.

M. Boukpézi et sa suite ont aussi apporté aux populations d’Assoli des éclairages sur les raisons d’une mobilisation pour une élection apaisée, sans violence et les stratégies pour y arriver. Ils ont invité l’auditoire à rester unis, solidaires et mobiliser autour du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé afin de l’accompagner dans sa noble mission, celle de faire du Togo un pays émergent.

Le secrétaire préfectoral d’UNIR-Assoli, Esso-Tsare Akondo a présenté un catalogue des réalisations du président de la République dans la préfecture d’Assoli.

 Il a notamment cité le nouveaux marché préfectoral, le centre culturel, la construction d’un bloc opératoire au Centre Hospitalier Préfectoral (CHP) de Bafilo. Après avoir exprimé sa gratitude au mouvement JEUNE pour avoir exposé autant d’opportunités qui s’offrent à la jeunesse, il a demandé que le parti UNIR investisse le président, Faure Essozimna Gnassingbé comme son candidat à la présidentielle de février 2020 pour lui permettre de poursuivre sa politique de paix, de cohésion sociale, du vivre ensemble et de l’émergence du pays d’ici

2030.

L’ambiance était entretenue par les artistes de la chanson togolaise, Capitaine Marus, Las Kazas et différents groupes folkloriques. C’était en présence du secrétaire général de la préfecture, des maires des communes, des bureaux préfectoraux du MJU et MFU.

BBG/SAS