LE TOGO ACCUEILLE LA 55EME SESSION DU CIBT.

Du 02 au 07 décembre 2019, le Togo organise la rencontre des pays producteurs et consommateurs des bois tropicaux dans le monde.

Dans son discours inaugural, le Premier Ministre togolais Komi Klassou, représentant du chef de l’État s’est félicité de la tenue de cette rencontre et a appelé au renforcement de partenariat. Aussi, a-t-il souhaité, l’attention du Conseil International des Bois Tropicaux(CIBT) à l’endroit des trois projets et l’avant projet de son pays dont

le coût s’élève à 1.926.318 dollars américain. 

Depuis l’adhésion du Togo à l’Organisation International des Bois Tropicaux(OIBT), il a bénéficié du financement de 19 projets à hauteur de 4.099.210 dollars américain. 

Le Togo a une couverture forestière de 24,4℅ toutes strates confondues et son taux moyen de déforestation est d’environ 0,42℅ selon le chef du gouvernement. Cette tendance à la baisse de la couverture nationale est encourageante dans la restauration des écosystèmes forestiers. Dans cette optique, le pays s’est doté en 2008 d’une lois portant code forestier.

 Ainsi, 585 583 ha d’aires protégées ont été délimités et préservés. 

Pour rappel, l’OIBT regroupe plus de 80℅ des forêts tropicaux au monde et représente environ 90% du commerce international des bois tropicaux.

Chérifatou