AU DELÀ DES TABOUS, POUR LA PROMOTION DE LA FEMME.

Dans le but d’aller plus vite et permettre aux femmes d’avoir des pouvoirs décisionnels, le Ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation en collaboration avec ses partenaires a initié depuis hier à Lomé un atelier de deux jours sur la mise en place du cadre national de concertation et de collaboration des acteurs dans le domaine du genre et de la promotion de la femme.

Essentiellement, il est question non seulement de construire un partenariat inclusif, participatif et dynamique entre les acteurs, mais aussi de partager les bonnes pratiques et de capitaliser les actions.

C’est un atelier qui voit la participation des acteurs aussi bien étatiques que non étatiques. Pour Vincent Vire, représentant de l’UE au Togo, cet atelier signale la volonté politique de promouvoir et d’intégrer l’égalité du genre dans toutes les actions gouvernementales. 

Au terme de cet atelier, une cartographie dans le domaine du genre sera conçue pour permettre l’adéquation des différentes interventions sur toute l’étendue du territoire nationale.