L’ATBEF EN ROUTE POUR UNE MEILLEURE ÉDUCATION SEXUELLE DES JEUNES.

« Nous sommes partis du constat que les jeunes n’ont pas toute l’information qu’il faut, ils ne sont pas assez outillés pour se prendre en charge en matière de santé reproductive et de la sexualité ».

C’est à travers ces propos que la Directrice exécutive de L’ATBEF, Noélie KOEVI-KOUDAM a expliqué le bien fondé du projet « Habiliter et autonomiser les jeunes grâce à la prestation de services de santé sexuelle et reproductive et d’éducation sexuelle complète fondée sur les droits ».

Lancé en collaboration avec le ministère de l’enseignement primaire et secondaire ce mardi, ce projet permettra de satisfaire les besoins de la population togolaise dans le domaine de la santé sexuelle et de la reproduction et d’accroître l’accès des jeunes à un ensemble intégré de services conviviaux adaptés à leurs besoins.

 Financé par le gouvernement canadien à hauteur de 504.000 000 FCFA, ce projet de deux ans sera mis en œuvre dans les régions maritime, plateaux et Kara.

Essentiellement, des services intégrés et conviviaux seront offerts aux jeunes à travers des cliniques mobiles.

Chérifatou