Festival Elima acte V : La mode vs l’immigration illégale.

Dès sa première édition en 2009, le festival de la mode de Lomé s’est inscrit dans un paradigme novateur : Faire de la mode qui est un sujet culturel, un moyen pour contribuer à la résolution des problèmes sociaux et économiques. Quatre ans après l’acte IV, le cinquième acte du festival Elima se tiendra du 07 au 09 novembre prochain.

A l’instar des éditions précédentes, l’événement se veut très proche des populations. Aussi, convaincu de l’importance de l’engagement citoyen, un thème d’actualité est donné à chaque édition pour éveiller les consciences de tous les acteurs de la vie sociale. Pour cette édition, le thème touche particulièrement les jeunes : De l’emploi pour les jeunes, une solution contre l’immigration illégale.

La mode étant un grand pourvoyeur d’emplois, le festival Elima veut à travers sa renommée et sa visibilité apporter sa contribution à la lutte contre l’immigration illégale. Un trio de volets va contribuer à l’atteinte de cet objectif : les ateliers, l’humanitaire et les défilés de mode.

Par ailleurs, le festival Elima est avant tout un rendez-vous incontournable pour célébrer le génie des créateurs de mode. Festival international, cette édition vise à rassembler le plus grand nombre d’acteurs du monde de la mode. Mais déjà de grands noms de la mode sont annoncés pour cette édition;  Gilles TOURE de la Côte d’Ivoire et Lionel Diallo de la France pour ne citer que ceux là. Des musiciens de renoms comme Bebi Philip et Salif Touré (Asalfo) seront aussi de la partie. Tout cela pour donner la plus grande visibilité au festival en vue de faire passer le message du thème.

Le festival Elima acte V, au delà de rassembler les acteurs du monde de la mode, veut également contribuer à l’éveil de  la conscience des jeunes. Alors passionnés de la mode, le rendez-vous est donc pris pour le 07 novembre prochain. Yolande Sokpoh.