Afro-club, le hit des platines avec Kam’ron, Queen Biz et DJ Arafat

Cette semaine, les artistes Kam’ron, Mahalia & Burna Boy, Queen Biz, Soraia Ramos, DJ Arafat & Naza, Harmonize et Effiemarcy rythment l’actualité des sorties afro-dancefloor.

Kam’ron livre enfin le clip de Nikita
Kam’ron est un rappeur gabonais au flow acerbe et aiguisé, à l’instar de ses prédécesseurs Black Kent, Damso ou encore Booba dont il s’inspire. C’est lors de freestyles qu’il excelle et se fait repérer en 2017 par la structure House Party dirigée par Michael Mefane, alias Mike Mef. Son titre Les Allos, dont le clip a été réalisé par EZ Images d’Olivier Ebome Zeng, résonne encore dans les clubs d’Afrique centrale. Nikita n’est que l’extrait d’un projet plus vaste, prévu pour début 2020. En attendant Kam’ron a participé à la mixtape du rappeur Kôba Building intitulé Ghettobling aux côtés d’autres artistes gabonais tels que Vicky, Le Krystal Killeur ou encore Neromik avec le titre Decima.

Mahalia et Burna Boy donnent chaud avec Simmer
La chanteuse britannique Mahalia Burkmar, que l’on a pu voir dans le film Brotherhood en 2016, sortira son premier album Love And Compromise le 6 septembre prochain. Pour faire patienter ses fans, elle a publié la vidéo du titre efficace Simmer. Samplé du titre Infiltrate de Sean Paul sorti en 2000, Simmer est un titre dancehall jamaïcain sur lequel Mahalia a invité le Nigérian Damini Ogulu, plus connu sous le nom de Burna Boy. Ensemble, ils livrent une interprétation des plus chaudes. Passion, sensualité, amour et chaleur, voilà ce qui transparaît de la chorégraphie de la jeune femme et de ce morceau exotique qui va sans doute faire des ravages sur les pistes de danse. Burna Boy est d’ailleurs au crédit de plusieurs titres sur la bande originale de la nouvelle version Disney du Roi Lion, notamment le titre Ja Ara E. Vous pouvez aussi apprécier sa reprise du titre We We d’Angélique Kidjo sur Anybody.

La reine sénégalaise Queen Biz et son hit Takma
Coumba Diallo, alias Queen Biz, s’est inspirée de Lauryn Hill des Fugees pour se lancer dans la musique. D’abord, elle forme un groupe avec deux amis du lycée et se lance dans des tournées scolaires éphémères. En solo, elle ira plus vite. Des collaborations fusent notamment avec Wally Seck et le groupe Takeifa. Elle sera invitée à jouer au siège des Nations Unies à New York dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale en 2013. La même année, Youssou N’Dour l’invite au Grand Bal de Bercy à Paris. Elle chante aussi bien en wolof, en français, en anglais qu’en mandingue, sa langue maternelle. Son style musical ne souffre d’aucune limite. En témoigne, le très dansant Takma. Découverte de la semaine.

La Cap-Verdienne Soraia Ramos chante l’amour dans Bai
Soraia Ramos est née au Portugal, où elle a vécu jusqu’à l’âge de 13 ans avant de partir s’installer en France avec sa famille. Actuellement, elle est basée en Suisse. Son amour pour la musique se traduit en plusieurs langues, mais c’est le portugais de son île natale qui retranscrit le mieux ses émotions. Avec le soutien inconditionnel de ses proches, elle se lance dans le télécrochet suisse Diaspora Voices en 2009, où elle termine à la 4e place. Déterminée et pugnace, elle retente sa chance un an plus tard et termine le concours à la première place de l’édition 2010. Elle chante une reprise du Cap-Verdien Nelson Freitas et de l’Angolais C4 Pedro Bo tem mel. Grâce à ce tremplin, C4 Pedro l’invitera sur la scène du Zénith de Paris. Depuis la chanteuse jouit d’une excellente renommée et continue à travailler en solo avec son oncle Rayden, auteur et compositeur de plusieurs tubes. Soraia Ramos a sorti son EP Um Pouco de Mim en 2017 composé de 5 titres dans lesquelles elle casse l’image de la chanteuse à reprises (cover-girl), affirmant ainsi son style et son identité de chanteuse professionnelle. Actuellement, elle travaille sur la sortie de son premier album.

DJ Arafat et Naza dansent sur Ventripotent
L’Ivoirien DJ Arafat a créé une nouvelle danse avec son acolyte du Congo Naza. Ventripotent est le nouveau single des deux artistes qui forment un duo occasionnel très explosif. Il faut dire que Ange Didier Huon à l’état civil, alias Arafat, a sorti l’album Renaissance le 28 décembre 2018 et qu’il continue de l’exploiter. Il a convié des artistes tels que Gims, Tenor, Fally Ipupa ou encore Dadju à l’accompagner sur une partie des 13 titres que compose cet opus. DJ Arafat est, au même titre que Serge Beynaud, l’un des derniers maîtres du coupé décalé et il le prouve encore sur ce titre Ventripotent avec l’appui de Naza de Bomayé Music. Ce dernier s’adapte parfaitement au style du DJ ivoirien entre deux chorégraphies endiablées des danseuses du clip.

Le Tanzanien Harmonize remixe son morceau My Boo
En termes de musique urbaine en Tanzanie, il n’y a pas que Diamond Platnumz ou Vanessa Mdee qui cartonnent à l’international. Il y a aussi Rajab Abdul Kahali alias Harmonize. L’ancien danseur, né à Mtwara en Tanzanie, a décidé de remixer son titre My Boo avec la performeuse Q Chilla. Il est signé sur le label WCB Wasafi Record, dirigé par Diamond Platnumz. Harmonize s’est fait connaître grâce à son succès Kwangwaru, justement en featuring avec son mentor Diamond Platnumz avant de s’émanciper avec le titre Show Me. Même si sa carrière a débuté en 2011, ce n’est qu’en 2015 qu’elle a pris un virage sérieux vers le succès et en 2017, il a été dans la liste des artistes à suivre en Afrique par MTV Base.

Le bonus de la semaine

Effiemarcy répond à Singuila sur sa version de La Femme de quelqu’un
La jeune Effiemarcy est une chanteuse afro-r’n’b née à Yaoundé le 13 juin 1992. Dès l’âge de 11 ans, elle se lance dans l’art au pluriel : la chanson et le spectacle notamment avec l’aide de sa mère Kapriss La Duchesse, grande chanteuse de bikutsi au Cameroun. Depuis 2008, Effiemarcy chante de façon assez régulière en abordant des thèmes classiques tels que les relations humaines ou des sujets plus intimes et personnels. La chanteuse a même déjà enregistré un album de 15 titres dont la sortie a été repoussée à une date ultérieure, mais dont le single Edingen a été extrait. Elle a eu la bonne idée de reprendre le hit de Singuila La Femme de quelqu’un sur sa chaîne Youtube. Résultat : carton plein ! Une version studio va certainement arriver très bientôt !

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*