BLITTA : LA DOSI SENSIBILISE LA POPULATION DE YALOUMBE SUR LE PNPER

L’agence régionale de la Délégation à l’Organisation du secteur Informel (DOSI) de la Centrale a sensibilisé la population du canton de Yaloumbè à environ 12 km au sud de Blitta sur le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural au Togo (PNPER) le jeudi 4 juillet. Organisée en collaboration avec la Coordination Nationale du PNPER, cette sensibilisation a pour but d’amener les porteurs d’initiatives économiques et les coopératives à accéder aux appuis du PNPER pour le développement de l’entreprenariat rural. Photo de famille des participants L’entretien a été conjointement animé par le spécialiste en entreprenariat rural, Akakpo Koffi et le responsable suivi-évaluation, Bakénou Hessouwe. Les orateurs ont exhorté l’auditoire à suivre une formation du PNPER ou tout autre dispositif de promotion entrepreneuriale afin de disposer des compétences suffisantes pour la gestion d’une entreprise individuelle. Ils ont aussi demandé à leurs interlocuteurs de s’engager pour le respect des conditions de mise en relation avec l’Institution Financière Partenaire (IFP) et d’apporter une contribution de 10% (pour les porteurs d’initiatives économiques) et 20% (pour les promoteurs des Micros et Petites Entreprises Rurales (MPER) du coût du projet pour les coopératives. Ils ont recommandé à chacun d’avoir au moins un membre ou un employé qui a suivi une formation sur le PNPER et d’accepter d’être suivi par un coach après le déblocage du financement. Par rapport au financement, l’orateur a expliqué qu’une subvention coup de pouce représentant 50% du coût d’investissement jusqu’à hauteur de 3.500.000FCFA est disponible pour la création des MPER en faveur des Porteurs d’initiatives économique (PIE) et des coopératives. Le montant maximum par individu est de 800.000 à 14.000.000 FCFA, le taux d’intérêt annuel est de10% dégressif pour investissement et 14% dégressif pour BFR remboursable en 36 mois. Ils ont expliqué que la mise en œuvre de ce projet contribuera à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural pour les jeunes et les femmes. Le chef du canton de Yaloumbè, Aloukeouro Komla a remercié le chef de l’Etat et son gouvernement pour les efforts qu’ils fournissent en vue du développement de l’entreprenariat rural des jeunes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*