Angela Merkel assure aller « très bien » malgré de nouveaux tremblements

La chancelière allemande Angela Merkel a été victime d’une nouvelle crise de tremblements en public, mercredi à Berlin. Elle assure cependant « aller très bien », malgré les interrogations sur son état de santé.

La dirigeante conservatrice, qui fêtera ses 65 ans dans une semaine, a de nouveau tremblé de tout son corps en fin de matinée lors d’une cérémonie officielle à la chancellerie où elle accueillait le Premier ministre finlandais Antti Rinne.

Il s’agit de la troisième crise de tremblements, inexpliqués à ce jour, en moins d’un mois et les médias allemands s’interrogent depuis sur la santé de la chancelière. 

Une réaction « psychologique »

Apparue souriante devant la presse un peu plus d’une heure plus tard, Angela Merkel s’est voulue rassurante. « Je vais très bien. Il ne faut pas se faire de souci », a-t-elle insisté en expliquant qu’elle récupérait toujours psychologiquement d’un premier épisode impressionnant de tremblements intervenu le 18 juin lors d’une cérémonie avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky à la chancellerie.

Des sources gouvernementales avaient expliqué, après une deuxième crise intervenue neuf jours après lors de la prise de fonction officielle de la nouvelle ministre de la Justice à Berlin, qu’il ne s’agissait pas d’un problème médical mais d’une réaction psychologique liée au souvenir anxieux de sa première crise le 18 juin. 

A la tête d’une fragile coalition et au pouvoir depuis 2005, Angela Merkel se retirera de la politique à la fin de son mandat, au plus tard en 2021.

afp/oang

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*