4 Juillet 2019:La fête nationale américaine transformée pour la première fois en défilé militaire.

Washington connaîtra ce jeudi 4 juillet, date de la fête d’indépendance américaine, un événement inédit: en lieu et place du rendez-vous civil et apolitique traditionnel, c’est un défilé militaire, accompagné d’un discours de Donald Trump, qui est organisé cette année. Cette initiative du président des Etats-Unis vient de son coup de cœur pour notre 14-Juillet. 

Le 4 juillet 1776, les représentants des treize colonies américaines se réunissaient à Philadelphie pour présenter au monde la déclaration par laquelle ils rompaient avec la couronne britannique. Cet événement a lancé le processus qui a abouti à l’indépendance des Etats-Unis et a initié l’idylle réciproque, bien qu’orageuse, entre la France et le jeune pays. Plus de 240 ans plus tard, nouveau signe de cette fascination: Donald Trump a décidé de déroger à la tradition américaine en organisant ce jeudi 4 juillet un défilé militaire à Washington, et en prenant la parole devant le Lincoln Memorial. Un enchaînement, fort inhabituel aux Etats-Unis, qui rappelle furieusement la descente des Champs-Elysées par nos soldats et l’allocution présidentielle du 14-Juillet. Et pour cause. 

« C’est bon pour la Russie ou la Corée du nord »

Invité à Paris par Emmanuel Macron à l’occasion du 14 juillet 2017, Donald Trump avait adoré l’événement. Le président américain avait été vu écoutant fébrilement les explications de son homologue français durant le passage des troupes, et avait couvert le souvenir du défilé de termes dithyrambiques une fois de retour dans son pays. Il avait même tenté d’en tirer une version américaine à plusieurs reprises mais jusqu’ici sans succès. Ce sera cette fois-ci chose faite. 

Ce jeudi, son « Salute To America » (ou « Hommage à l’Amérique », en français) poussera à Washington les différentes armes américaines, dont des avions et des blindés. Et sous les chenilles de ceux-ci, les premiers éléments de polémique.

Notre correspondant aux Etats-Unis, Jean-Bernard Cadier relève un souci très pratique: « La ville de Washington a peur que les blindés défoncent les rues ». C’est pourquoi, les engins, peu nombreux de toute façon, devraient rester inertes. Mais la controverse va plus loin, s’enracinant profondément dans l’imaginaire politique américain: « Pour les Américains, les chars qui défilent en temps de paix, c’est bon pour la Russie ou la Corée du Nord, pas aux Etats-Unis », explique Jean-Bernard Cadier. 

Attention à la politique 

Le discours de Donald Trump est lui aussi une première, le 4-Juillet américain étant historiquement dévolu à des festivités plus ou moins strictement apolitiques. Les détracteurs du chef d’Etat craignent qu’il ne détourne sur lui et son ego l’attention de cette journée consacrée à la nation, a fortiori peu après qu’il a annoncé son intention de concourir à l’obtention d’un second mandat. 

CNN a fait le compte des changements au programme annuel imposés par les fantaisies de Donald Trump lors de cette édition de la fête d’indépendance. Son discours, devant le Lincoln Memorial, empêchera de facto la foule d’accéder au monument. En principe, il lui est pourtant réservé puisque c’est là que les gens peuvent lever le nez en l’air pour contempler les gerbes colorées des feux d’artifice. Ceux-ci seront finalement organisés du côté du fleuve Potomac. Enfin, normalement ouverte au public indistinctement, la pelouse de l’esplanade nationale, qui jouxte le Lincoln Memorial, tient davantage du Graal ce jeudi: en effet, 15.000 tickets ont été distribués et des invitations VIP ont été adressées à certaines personnalités. 

Anomalie trumpienne ou nouvelle donne? Il faut encore patienter pour en savoir plus sur le regard que l’histoire jettera sur ce 4 juillet 2019 mais assurément, les pères fondateurs de 1776 n’auraient pas pu imaginer pareil rendez-vous. 


One comment

  1. 871354 990769Thanks for your time so a lot for your impressive and wonderful guide. I will not be reluctant to endorse your internet internet sites to any individual who should receive direction on this issue. 633160

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*