TOGO : Le SYNBANK exige le départ des DG de NSIA Vie et de NSIA IARDT

Au cours d’une conférence de presse animée le 31 mai dernier à Lomé,  le Syndicat des employés et cadres de banque, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK) a dénoncé le comportement de Chantal Bosso et de Constant Djeket, respectivement DG de NSIA Vie et  NSIA IARDT  qui, n’ont toujours pas de permis de travail au Togo. Le SYNBANK exige leur départ du Togo.

L’injustice ou encore la maltraitance. C’est le quotidien des employés de NSIA Vie et NSIA IARDT  depuis la prise de fonction des deux DG.  Les nombreuses démarches des membres du SYNBANK ou encore l’interpellation de la Direction Générale du Travail, en vue d’une normalisation pacifique, ont été infructueuses.  

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase,  le licenciement sans raison de neuf (9) employés des deux institutions par les DG des deux (2) institutions, alors qu’ils sont toujours sans permis de travail au Togo.

« Nous pensons que trop c’est trop. Ces deux Directeurs ne respectent même pas nos autorités et nous n’allons plus nous laisser faire. Au Togo, nous sommes gentils, mais nous ne pouvons pas accepter que ces expatriés nous traitent de la sorte. Nous demandons  le départ des deux Directeurs dans les huit jours  de notre territoire », s’est indignée Josée Manawezoué Patasse, la Secrétaire Générale du SYNBANK.

Le SYNBANK demande à la Direction Générale du Travail de prendre les mesures pour faire partir les deux DG du Togo.

Au conseil d’Administration de NSIA Vie et NSIA IARDT, le SYNBANK exige une augmentation de 50% de salaire à tous les employés de NSIA Assurance pour stress et préjudice moral, mais aussi de verser à tous les employés licenciés sans motif, 60% mois de salaire brut dont tous les prélèvements fiscaux et sociaux sont à la charge de l’employeur. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*