Facteurs de risque du cancer de la peau autre que le mélanome.

Un facteur de risque est quelque chose, comme un comportement, une substance ou un état, qui accroît le risque d’apparition d’un cancer. La plupart des cancers sont attribuables à de nombreux facteurs de risque. Le plus important facteur de risque du cancer de la peau autre que le mélanome est les rayons ultraviolets (UV) émanant du soleil et du bronzage artificiel.

Le cancer de la peau autre que le mélanome est le cancer le plus souvent diagnostiqué chez les Canadiens. Il représente au moins 40 % de tous les nouveaux cas de cancer au Canada.

Les statistiques sur le cancer de la peau autre que le mélanome révèlent que le risque d’en être atteint augmente avec l’âge. La plupart des nouveaux cas sont diagnostiqués chez des personnes âgées en 80 et 90 ans. Mais au Canada, la plupart des registres du cancer ne recueillent pas de données sur le cancer de la peau autre que le mélanome puisqu’il est difficile d’en faire le suivi. Il arrive souvent que les données ne soient pas consignées parce qu’en général, on diagnostique et on traite facilement le cancer de la peau autre que le mélanome dans le bureau du médecin.

Des types les plus courants de cancer de la peau autre que le mélanome, le carcinome basocellulaire (CBC) semble affecter l’homme autant que la femme, et on diagnostique plus souvent le carcinome spinocellulaire (CSC) chez l’homme.

La kératose sénile est un état précancéreux de la peau. Ce n’est pas un cancer, mais elle peut parfois se transformer en CSC si elle n’est pas traitée. Certains des facteurs de risque du cancer de la peau autre que le mélanome peuvent aussi causer la kératose sénile. Apprenez-en davantage sur la kératose sénile.

Les facteurs de risque sont habituellement classés du plus important au moins important. Mais dans la plupart des cas, il est impossible de les classer avec une certitude absolue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*