Taïwan légalise le mariage homosexuel, une première en Asie

Les députés taïwanais ont largement voté vendredi une loi permettant aux couples homosexuels de se marier. Une première en Asie, deux ans après une décision historique en ce sens de la plus haute juridiction de l’île.

« Aujourd’hui, nous avons une chance d’écrire l’histoire et montrer au monde que des valeurs progressistes peuvent s’enraciner dans la société est-asiatique », a écrit la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen sur Twitter vendredi. Le calendrier est opportun: le 17 mai est la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie.

Le vote intervient après plusieurs années de débat sur le sujet. En mai 2017, la Cour constitutionnelle de Taïwan a jugé que les couples de même sexe avaient droit au mariage et a fixé au 24 mai 2019 le délai pour légiférer.

Opposition active

L’opposition conservatrice s’était mobilisée en organisant en novembre une série de référendums au cours desquels une majorité a rejeté l’idée que le mariage puisse être défini autrement que ce qu’il est actuellement, à savoir une union entre un homme et une femme, ce qui avait considérablement réduit la marge de manoeuvre législative du gouvernement.

Vendredi, des centaines de partisans du mariage pour tous se sont réunis devant le Parlement, en dépit de pluies diluviennes, pour faire pression sur les élus.

L’île nationaliste, qui vit séparée de la Chine depuis 1949, est vue comme l’une des sociétés les plus progressistes d’Asie en matière de droits LGBT et la plus grande « gay pride » de la région s’y tient chaque année.

ats/ani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*