LES JOURNALISTES A L’ECOLE SUR L’IMPORTANCE DE L’INTERDICTION DES ARMES CHIMIQUES AU TOGO.

L’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques au Togo (ANIAC-Togo) a organisé du lundi 13 au mardi 14 Mai 2019 un séminaire de formation et de sensibilisation au profit des journalistes des médias publics et privés des régions Centrale, Kara et Savanes.

Durant deux jours de formation, les participants ont été outillés sur l’importance des dispositions de la convention sur l’interdiction des armes chimiques au Togo. « L’organisation pour l’interdiction des armes chimiques et le développement économique et technique grâce à la chimie », tel est le thème de cette formation des hommes des médias qui sont appelés à contribuer à la lutte contre la prolifération des armes et produits chimiques sous toutes ses formes au Togo.

« On ne peut pas sensibiliser une population sans l’intermédiaire des médias. Nous avons jugé bon de sensibiliser les journalistes en priorité pour qu’ils maitrisent l’outil de produits chimiques », a souligné le professeur BOYODE Pakoupati, président de l’ANIAC-Togo.

Signalons que le Togo a créé en 2015 l’ANIAC dont la mission est de veiller à l’application de la convention du 29 Avril 1997 pour préserver l’écosystème et la santé des populations.

Emmanuel KALGORA et BOUKPESSI Hadarou

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*