LE CPROSAT A ORGANISE UNE CAUSERIE-DEBAT SUR L’ETHIQUE ET LA DEONTOLOGIE DU METIER

 Dans le cadre de la célébration de la journée des secrétaires célébrée dans le monde entier au cours du mois d’avril, le Cercle des professionnels du secrétariat et de l’assistanat du Togo (CPROSAT) a organisé une causerie-débat sur les règles de la profession, le vendredi 12 avril à Lomé.

Placée sous le thème « Ethique et principes déontologiques de la pratique du métier de secrétaire », la réunion a regroupé une centaine de secrétaires et assistants de toutes les régions du pays. Elle a donné l’occasion aux membres du cercle de réfléchir sur les défis auxquels fait face la corporation et d’envisager des stratégies pour donner beaucoup plus de visibilité à la profession. La causerie a été animée par Madame Lawson-Lissanon Aghate, directrice du Cabinet de formation CAFPER. Elle s’est servie d’une méthodologie participative faite d’atelier et de plénière pour amener les participantes à déceler les préoccupations liées à la l’éthique et à la déontologie du métier. Les secrétaires, selon la spécificité des entreprises, ont eu des échanges d’expériences qui ont permis de mettre en exergue les difficultés mais aussi la noblesse de cette profession. Madame Lawson-Lissanon a souligné qu’avec l’avènement des Technologies de la communication, l’on avait cru à la fin du métier de secrétaire. Pour elle, cet essor technologique a plutôt renforcé le rôle des assistants les plaçant à une position où ils sont appelés à promouvoir le développent de l’entreprise qui les emploie. La communicatrice a toutefois relevé certains comportements comme le mauvais accueil, la non lecture des documents à soumettre au patron. Elle a appelé l’assistance à valoriser le rôle du secrétaire en observant les règles éthiques et déontologiques. L’oratrice a encouragé les secrétaires à la formation continue, à l’esprit de créativité et à la bonne moralité nécessaire au développement de toute entreprise. La présidente du CPROSAT, Madame Faramammiè Kpandjar-Kadjé a justifié le choix du thème par le fait que le secrétaire fait face à de multiples activités qui nécessitent de l’organisation et de la rigueur. Elle a rassuré de l’avenir de ce métier et invité les secrétaires à la loyauté, à la conscience professionnelle et à l’esprit d’initiative. Selon la présidente, pour répondre efficacement aux attentes des managers et aux exigences de la mondialisation, les secrétaires doivent disposer de solides connaissances en matière d’organisation, être polyvalents, gérer au mieux la communication et l’information ainsi que l’accueil. Elle a remercié les patrons qui accordent, à ses dires, une place de choix aux secrétaires et ne lésinent pas sur les moyens pour assurer leur formation

       

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*