TOGO: MISE EN ŒUVRE DU PLAN NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT.

 

 

Les experts allemands et togolais sont en négociation les 12 et 13 mars à Lomé, pour définir les domaines prioritaires pour la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) 2018-2022.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des négociations intergouvernementales de coopération germano-togolaise. Les points de négociation entre les deux partenaires portent sur les domaines prioritaires comme le développement rural et l’agriculture, le développement économique durable, la formation professionnelle et l’employabilité des jeunes. A cela s’ajoutent la bonne gouvernance, la décentralisation, la santé et l’énergie.

L’ouverture des travaux a été présidée par la ministre de la Planification, du Développement et de la Coopération, Mme Ayawovi Demba Tignokpa. Celle-ci avait à ses côtés l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, Christoph Sander le chef de la délégation allemande, Mme Pickel Birgit.

La ministre Tignokpa a, au nom du gouvernement, exprimé sa reconnaissance à la délégation allemande à laquelle elle a succinctement présenté le Plan National de Développement (PND). Pour l’oratrice, le PND entend faire du Togo un hub logistique d’excellence et un centre d’affaire de premier plan dans la sous-région. Ce programme, a précisé la ministre, prévoit entre autres le développement des pôles de transformation agricole, manufacturiers et des industries extractives. Il se propose aussi de consolider le développement social et de renforcer des mécanismes d’inclusion.

Le diplomate allemand et Madame Pickel ont manifesté la volonté de leur pays à accompagner le Togo dans la mise en œuvre de son PND. Cependant, ils ont conditionné ce soutien par la tenue des élections locales.

En prélude à ces négociations, Madame Pickel a effectué une tournée à l’intérieur du pays au cours de laquelle elle a visité le poste de transformation électrique de Dévié dans le Zio, l’Institut de Formation Agricole (INFA) de Tové dans le Kloto où elle s’est rendue dans un champ de production de cacao bio. Mme Pickel a également échangé avec le préfet de Kloto et le président de la délégation spéciale de la commune de Kpalimé.

La Chambre de Commerce et de l’Industrie du Togo sensibilise des acteurs du secteur prive sur le forum économique  Togo-UE .

La Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) réunit le mardi 12 mars 2019 à Lomé les opérateurs économiques togolais. Cette rencontre, qui se tient juste à quelque mois du premier  forum économique Togo-UE à Lomé, vise à mobiliser les opérateurs en vue de cet évènement inédit.

La rencontre sera également l’occasion « d’échanger sur les opportunités offertes par le PND sur lequel le secteur privé est invité à se positionner de façon significative », d’après le président de la chambre, Germain Méba.

Le forum Togo-Union Européenne, prévu pour les 13 et 14 juin prochains, se déroulera  sous le thème : « Bâtir des relations économiques durables et pérennes entre le Togo et l’UE ».

Près de 400 opérateurs économiques dont 300 Européens y sont attendus pour parler PND et explorer les possibilités de financement de l’Union et d’apport d’investissements privés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*