1 ERE SEANCE DES DEPUTES DE LA 6 E LEGISLATURE DE LA 4 E REPUBLIQUE.

LE DOYEN D’AGE APPELLE LES ELUS « A MARQUER A  JAMAIS L’HISTOIRE DU PAYS »

La première séance des députés de la 6ème législature de la 4ème

République s’est tenue ce mardi 8 janvier au siège de l’Assemblée nationale. Etaient présents 90 parlementaires sur les 91 élus.

La séance a été présidée par le doyen d’âge de la législature, André Johnson de l’Union des Forces de Changement (UFC), qui avaient à ses côtés les deux plus jeunes députés à savoir Innocent Kagbara du Parti Démocratique Panafricain (PDP) et Tsitsopé Kodzo Améganvi du parti Nouvel Engagement Togolais(NET).

Elle a été marquée par la communication des noms des 91 députés élus le 20 décembre 2018 et la mise en place d’une Commission de 13 membres répartis comme suit : 7 membres pour l’Union pour la république (UNIR), 4 pour les partis de l’opposition et 2 pour les indépendants. Cette Commission chargée de réviser le règlement intérieur de l’hémicycle, remettra son rapport le vendredi 11 janvier. Ce rapport sera ensuite envoyé à la Cour constitutionnelle pour approbation.

A l’ouverture, le doyen Johnson s’est dit conscient que le sentier qui les attend est énorme. « Le monde entier nous observe alors nous devons poser des actes qui garantissent l’enracinement de la démocratie », a-t-il dit. Pour lui, le défi qui les attend est « la réalisation rapide des réformes constitutionnelles et institutionnelles afin de consolider la paix au Togo ».

Il a affirmé sa foi en la capacité des parlementaires à transcender leurs divergences pour faire évoluer le cadre institutionnel et politique qui demeure une profonde aspiration pour le peuple togolais.

« Nous avons l’impérieux devoir de voter des lois justes et équitables qui renforcent le développement socioéconomique dans l’intérêt général », a-t-il souligné. Le doyen d’âge a appelé « à un sursaut national pour que cette législature marque à jamais l’histoire de notre pays ».

  1. Johnson a exprimé sa gratitude à tous les députés de la 5ème législature et surtout à Dama Dramani et à son bureau pour le travail abattu pendant les cinq ans. Il a également salué la détermination des populations togolaises qui ont contribué à leur élection puis témoigné sa reconnaissance à la communauté internationale, régionale et sous régionale pour leur « implication » dans la résolution de la crise togolaise.

La prochaine séance est prévue pour le lundi 14 janvier à 9 heures.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*