LUTTE CONTRE LE VIH- SIDA /CONCOURS INOV4HEATH INCLUSION : «I CENTRE CONVIVIAL » REMPORTE LE PREMIER PRIX.

 

 

«I Centre Convivial» a remporté ce vendredi 28 décembre 2018 à Lomé, le premier prix de « Inov4Health Inclusion », un concours visant le développement par les jeunes des stratégies digitales pour proposer des solutions devant permettre un suivi des femmes enceintes et des personnes vivant avec le VIH Sida.

Dix-sept (17) candidatures ont été au départ enregistrées. Après la présélection, cinq (5) d’entre elles ayant proposé des solutions de suivi des femmes enceintes et des PVVIH ont été retenues. A l’issue de la délibération, les travaux de trois listes des cinq ont été jugés convainquant, le premier prix d’une valeur d’un million (1.000.000) de FCFA a été enlevé par « I Centre Convivial », le 2e prix d’une valeur de cinq cent mille (500.000) FCFA, par « Hygie+ » et le troisième de deux cent cinquante (250.000) FCFA, est revenu au groupe « Solid’ère ». Organisé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en partenariat avec les organisations de luttent contre le SIDA, ONUSIDA, PNLS, CNLS-IST, le concours consistait à demander aux jeunes startups de développer des stratégies digitales pour proposer des solutions devant permettre un suivi des femmes enceintes et des personnes vivant avec le VIH Sida.

Pour les femmes enceintes, il s’agit entre autres de rétablir le contact avec les femmes enceintes qui viennent pour le suivi de leur grossesse une fois ce contact rompu, de rappeler aux femmes enceintes séropositives l’importance d’accoucher dans un environnement leur permettant de bénéficier de tous les services appropriés pour prévenir efficacement la transmission mère-enfant du VIH.

Pour les PVVIH, il s’agit entre autres d’enregistrer les cas de violation des droits des personnes vivants avec le VIH et des populations clés fortement exposées au VIH, quel que soit l’environnement dans lequel cela se produit. Il est aussi question d’enregistrer les cas de violences faites aux femmes que ce soit en lien avec leur statut sérologique ou pour quelque motif que ce soit.

Les directeurs d’ONUSIDA et du PNUD, respectivement Christian Mouala et Damien Mama, se sont réjouis de l’aboutissement de ce processus, tout en encourageant les lauréats et tous les participants à ce concours. Ils ont expliqué que cette étape n’est que le début du travail à faire, parce qu’une application ne servira à rien si elle n’est pas utilisée. Ils ont promis leur apporter leur accompagnement en mettant à la disposition de ce groupe cible cet important outil.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*